Questions Fréquentes

Un architecte, pourquoi ?
  1. Parce que vous avez votre façon de vivre et vos goûts personnels

Le rôle de l’architecte est avant tout de vous écouter ; à partir de vos besoins, de vos goûts, de votre mode de vie, de l’évolution possible de votre famille, l’architecte vous aide à définir votre projet : disposition des lieux, utilisation judicieuse des surfaces, organisation des volumes intérieurs, aspect extérieur…

Il organise l’espace en fonction de vos goûts et de vos besoins et joue des contraintes pour vous offrir une plus grande personnalisation.

  1. Parce que vous savez que le coût d’utilisation et d’entretien de votre maison dépendra autant de la qualité de sa conception que du sérieux avec lequel les travaux auront été réalisés

Votre architecte conçoit votre maison en tenant compte du climat et du site dans lequel elle va s’intégrer : son orientation, son architecture, le choix des techniques et des matériaux de construction, le type de climatisation sont étudiés avec le souci de limiter au maximum votre future consommation d’énergie, ainsi que l’ensemble des frais d’entretien

  1. Parce que vous souhaitez que votre chantier s’ouvre le plus rapidement possible

Votre architecte constitue, pour votre compte, votre dossier de demande de permis de construire ;

Il dépose auprès des services concernés votre dossier de demande de permis de construire et en suit l’instruction ;

il peut, en fournissant sans attendre les renseignements demandés par l’administration, accélérer considérablement les délais d’obtention de votre permis.

  1. Parce que, si votre maison doit avant tout vous plaire, elle doit aussi respecter l’environnement dans lequel elle s’inscrira

Votre architecte veillera avec vous à ce que votre maison s’accorde avec le site qui l’accueillera.

Quel est le rôle d'un architecte ?

La vocation de l’architecte est de participer à tout ce qui relève de l’aménagement de l’espace et plus particulièrement de l’acte de bâtir.

L’architecte intervient sur la construction, la réhabilitation, l’adaptation des paysages, des édifices publics ou privés, à usage d’habitation, professionnel, industriel, commercial, etc. Son concours est obligatoire pour l’établissement du projet architectural faisant l’objet d’une demande de permis de construire (sauf pour les cas dérogatoires prévus par l’article 4 de la loi sur l’architecture).

L’architecte répond aux attentes de chaque usager en veillant au respect de l’intérêt collectif.

L’architecte est chargé par le client, appelé maître d’ouvrage, de concevoir le projet architectural.

Ce projet définit par des plans et documents écrits, l’implantation des bâtiments, leur composition, leur organisation et l’expression de leur volume ainsi que le choix des matériaux et des couleurs.

L’architecte peut d’autant mieux remplir ses missions qu’il prend en charge l’opération de bout en bout.

Proche et disponible, l’architecte est le mieux placé pour vous assister dans toutes les opérations de suivi du chantier.

Il vous guide dans le processus de construction et vous aide à transformer vos idées en réalité en tirant le meilleur profit d’un site.

Sa prestation complète est facteur de qualité, de performances et d’économies sur la durée.

Qui fait appel à un architecte ?

le particulier 
parce que construire ou rénover est l’une des décisions les plus importantes de sa vie et de celles de sa famille.

l’élu local 
parce qu’il est jugé, avec son équipe, sur sa capacité à parfaire le territoire, améliorer les équipements collectifs et la qualité de la vie de ses concitoyens.

le commerçant 
parce que l’aménagement de son magasin et l’agencement de sa vitrine influent sur son chiffre d’affaire

le promoteur 
parce qu’acheteurs et locataires sont de plus en plus sensibles à la qualité des espaces, des prestations et de l’environnement, facteurs de meilleure commercialisation.

l’industriel 
car la fonctionnalité, la souplesse d’utilisation et les performances techniques des locaux sont garants d’une meilleure productivité. L’ambiance des lieux de travail et leur image sont autant d’atouts pour l’entreprise.

 les copropriétaires 
car l’aménagement et l’entretien des parties communes influent sur le montant des charges et la pérennité du patrimoine.

l’agriculteur 
parce que la modernisation des bâtiments agricoles des exploitations familiales et collectives améliore leur rentabilité et préserve la qualité du paysage.

Pourquoi faire appel à un architecte ?

Pour des conseils avisés

Pour un permis de construire

Quelles garanties vous offre l'architecte ?
  1. Garantie de compétence

 

L’exercice de la profession et le port du titre d’architecte sont réglementés. Nul ne peut exercer et porter le titre sans être inscrit à un tableau régional de l’Ordre des Architectes.

Afin de vérifier que la personne avec qui vous allez collaborer est bien architecte consultez l’annuaire des architectes ou appelez le Conseil régional de l’Ordre des Architectes de votre région.

  1. Garantie d’éthique

 

L’architecte, au moment de son inscription, prête serment et s’engage à respecter le Code des devoirs professionnels qui définit les missions de l’architecte et ses obligations professionnelles : devoir de conseil, d’assistance, obligations vis-à-vis de ses clients.

  1. Garantie contractuelle

 

Les missions que vous confiez à l’architecte font l’objet d’un contrat écrit, indiquant clairement les obligations mutuelles de chacun.

La passation de ce contrat de maîtrise d’œuvre est une obligation imposée par le Code des devoirs professionnels.

  1. Garanties professionnelles

Obligation d’assurance

Devoir de conseil

Quand doit-on faire appel à un architecte ?

La participation d’un architecte est obligatoire pour concevoir et établir tout projet soumis à une demande de permis de construire, qu’il s’agisse de la construction d’une maison, de la transformation ou de l’agrandissement d’un logement ou d’un local (article 3 de la loi du 3 janvier 1977 sur l’architecture).

Pour les personnes physiques désirant construire ou réhabiliter pour elles-mêmes, la participation de l’architecte n’est que facultative mais s’avère toujours profitable notamment dans les cas suivants :

  • Pour les personnes physiques désirant construire ou réhabiliter pour elle-mêmes.
  • Si la surface de plancher de la construction (à usage autre qu’agricole) décidée par une personne physique ne dépasse pas 150 m2
  • Si les travaux d’aménagement d’une construction existante ne portent pas la surface à plus de 150 m2 ou relèvent de la liste des travaux soumis à simple déclaration préalable (loi du 6 janvier 1986)
Combien coûte un architecte ?

L’ordonnance du 1er décembre 1986 relative à la liberté des prix et de la concurrence a établi le principe de la libre concurrence.
Désormais les honoraires sont librement négociés entre le maître d’ouvrage et l’architecte.

Par décisions du Conseil de la concurrence, les organisations professionnelles ne peuvent plus diffuser de barèmes d’honoraires.

En revanche, rien n’interdit à l’architecte d’établir son propre barème d’honoraires.

Le contrat que vous allez signer avec votre architecte doit préciser son mode de rémunération, ainsi que le montant de ses honoraires.

La rémunération de l’architecte dépend essentiellement de trois facteurs :

  • du coût de l’opération
  • de sa complexité
  • de l’étendue et de la difficulté de la mission que vous lui avez confiée.

 

Les honoraires peuvent être calculés suivant trois modes principaux :

– la rémunération au forfait

Cette formule ne peut s’appliquer que lorsque la mission et le projet de construction sont parfaitement connus à l’avance ; le montant du forfait est alors défini avant que la mission ne débute.

Lorsque la surface de construction est inférieure à 150 m2, la rémunération au forfait est souvent utilisée.

 

– la rémunération au pourcentage du coût des travaux

Elle s’applique de préférence lorsque la mission est bien définie à l’avance, mais que le projet de construction ne l’est pas.

C’est la solution la plus souvent retenue pour une mission complète.

 

– la rémunération à la vacation horaire

Elle s’applique à des missions courtes et bien définies, comme une consultation, une mission de conseil ou d’expertise.